Vous êtes ici Accueil > Recherche & Formation

Département d’EthnoBotanique et de Botanique

MISSION :
Assurer l’approvisionnement en plantes (matière première pour la recherche de phyto médicaments) et des inventaires ethnobotaniques.

ACTIVITES
Recherches appliquées à la conservation, la valorisation et la gestion durable des plantes utiles de Madagascar, surtout les plantes médicinales.

CONSERVATION
Inventaire des plantes médicinales de Madagascar :
Il n’existe pas encore de liste exhaustive des plantes médicinales malgaches. On estime que Madagascar compte environ 11 200 espèces de plantes vasculaires (Martin et al. 2011) dont seulement 30% seraient médicinales, parmi lesquelles dominent les espèces à large distribution (Rabesa et al. 1990). Les données des espèces végétales médicinales à travers Madagascar sont encore minimes. C’est ainsi que le CNARP a méné des inventaires des plantes médicinales dans les différentes régions de l’île. Actuellement nous travaillons dans la région d’Amoron’i Mania
Cette activité ne se contente pas seulement à l’élaboration de la liste de plantes avec leurs utilisations, mais aussi elle est couplée à la biologie et l’écologie des espèces utiles.
Collection des herbiers de références surtout en plantes médicinales :
Les herbiers de références sont très importants pour les recherches pharmaceutiques. Car, les noms vernaculaires changent non seulement d’un groupe ethnique à l’autre mais aussi d’une région à l’autre (Rao et Hajra, 1987). De même, les informations ethnobotaniques avec des spécimens d’herbier incomplets ou en mauvais état n’ont que très peu de valeur (Alexiades, 1996). Les herbiers de références fournissent également des données permanentes nécessaires pour une révision taxonomique et pour l’évaluation future des espèces. Le CNARP est la seule institution à Madagascar qui possède des herbiers de références en plantes médicinales. Nos spécimens d’herbiers comptent actuellement 13 500 spécimens répartis en 3 543 espèces, 1 200 genres et 225 Familles. Des duplicata de ces herbiers sont déposées à l’herbarium du Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza (PBZT), du FOibe FIkarohana ampiharina amin’ny Fampandrosoana ny eny Ambanivohitra (FOFIFA) , du Missouri Botanical Garden (MBG) et du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.
Jardin botanique de plantes médicinales :
Jouant de rôles importants dans la conservation, l’éducation et la recréation, le CNARP possède un jardin de plantes médicinales. On y recense 85 espèces réparties en 62 genres et 35 familles. La majorité de ces espèces sont endémiques à Madagascar.

VALORISATION
Contribution à la recherche de nouveaux phyto médicaments :
Le département d’Ethnobotanique et de Botanique assure la collecte des parties de plantes en vue d’essai dans les autres départements du CNARP. Les noms scientifiques des plantes récoltées sont déterminés par ses chercheurs et ses techniciens. Le département est doté d’un séchoir de 3m3, et deux broyeurs. Les parties de plantes sont livrés dans les autres départements sous forme de broyat.

GESTION DURABLE
Pour participer à la protection de l’environnement, le département fait également de recherches sur utilisation rationnelle et la multiplication des espèces utiles. Ces travaux concernent surtout les espèces utiles ayant des importances économiques, les espèces dont les modes d’utilisation peuvent entrainer des impacts négatifs soit sur la structure démographique soit sur la biologie. Pour la multiplication, le département possède un laboratoire de recherche en culture in vitro.